GUERRE DE FRANCE

 

 

Préparation des citoyens-soldats Français au combat sur le territoire national.

 

 

 

Accueil Liens Contacts

 

GdF Analyse
Les rafles
Formation Militaire
Gardes Territoriales
Information
Le renseignement
Les adversaires
Bibliographie
Presse et TV
Videos
Sites Internet
Pages Facebook
Reveil Patriote AFO
Tir Armes Airsoft
Survivalisme
Service Militaire
Gendarmerie
Vieux éditos
Divers
Glossaire

 

 

MISE À JOUR DU 18.01.2019

 

Les articles sont classés dans l'ordre chronologique inverse

 

 

 MESSAGES PERSONNELS DU JOUR :

Je fais front (devise de Souillac)

Hello, le soleil brille, brille, brille

Je répète...

 

(Ces messages sont dans la tradition du genre, certains sont des plaisanteries, d'autres non, allez savoir)

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=pnOCbNWlD6E&t=1s 

 

MISE A JOUR DU 18.01.2019 : Cette vidéo de Vincent Lapierre est accablante pour Rantanplan (Castaner), car elle démontre parfaitement la duplicité du pouvoir au sujet de la doctrine d'emploi des LBD 40 (ex Flash Ball) (rappelée quand même par la préfecture). Il m'a été confirmé hier que cette arme est dotée d'un viseur DOT (point rouge sur la cible) et qu'il est parfaitement possible de viser juste même en ambiance dégradée et cible en mouvement. Les 80% de blessures à la tête (cf Libération) sont donc anormales. On voit d'ailleurs dans le film une victime touchée à la bouche. On notera que les manifestants disposent maintenant comme dans les "battle d'airsoft" de "médics" improvisés, manifestement équipés et compétents, encore un signe d'organisation spontanée. On note aussi l'inauguration de l'emploi de LBD à chargeur, qui peuvent tirer en rafale. Tous ceux qui comme moi ont tiré selon ce mode savent bien que les deux ou trois premières cartouches peuvent faire mouche mais que le reste c'est à côté, les balles sont perdues, pas pour tout le monde.

La doctrine concernant l'usage de la force distingue le "maintient de l'ordre", du "rétablissement de l'ordre". Très nettement, tant que la manifestation qui a parcouru plusieurs kilomètres n'est pas bloquée, tout se passe bien. Or là, on voit bien que l'avenue de Wagram, pourtant autorisée pour le parcours, est bloquée, et que ça canarde à ce moment là. On ne semble pas avoir compris que tout est filmé maintenant, ce qui permettra aux victimes innocentes de justifier plaintes et dommages et intérêts.

 

 

OPÉRATION SOUILLAC

 

 

MISE A JOUR DU 18.01.2019 : C'était bien le bon endroit, mais le parking pourri a été refait à neuf, le maire est donc corrompu jusqu'à l'os. Bon point pour les gilets jaunes qui sont allés chatouiller le ministre de l'agriculture en train de déjeuner à Roquamadour, à nos frais. Pour éviter de se retrouver face à des gilets jaunes Macron ruse, est inopiné et utilise des diversions. Les gilets jaunes dans Souillac n'étaient pas au bon endroit puisqu'ils ont été éjectés dans le calme (les Gendarmes rigolaient) du carrefour au bas de la rue des Martyrs. 

Mais l'impression d'un président pourchassé par les Français est là, c'est déjà ça. 

A tel point que je n'ai rien trouvé sur le prochain lieu de l'acte III. Chers Gilets Jaunes, il va falloir être plus rusés et mieux organisés pour vous retrouver à votre avantage devant les caméras des téloches des milliardaires. Et pour ce faire, le renseignement, le nerf de la guerre, est primordial.

 

 

 

https://www.ladepeche.fr/article/2019/01/09/2937293-grand-debat-national-tournee-president-macron-passera-souillac-lot.html 

 

 

MISE A JOUR DU 17.01.2019 : Les langues se délient après l'enfumage de Bourtheroulde, où il y avait plus de policier que d'habitants. Il n'y avait que deux rond-points à franchir en sortant d'une autoroute sous haute surveillance. Pour Souillac, ça va être beaucoup plus compliqué, car il faut descendre en ville et ensuite prendre une petite route vers le palais des congrès. Ou alors passer par l'autre côté (D803, Le Pigeon Haut, Pomarède (voir ci-dessous).

Rappel : il s'agit de manifester pacifiquement. Ce travail de recherche de renseignement de terrain n'est fait que pour illustrer les possibilités que donnent les outils modernes disponibles sur internet (Géoportail, Google Street View (pub gratuite)). En aucun cas il ne s'agit d'une incitation à commettre un acte délictueux.

 

 

En dessous à gauche la piscine (non, pas celle de Levallois). Rue du Maquis (!) très étroite.

 

 

Le palais des congrès est le grand bâtiment à droite de la piscine. La rue qui passe derrière le surplombe, forêt et

champs sont ouverts, rue très étroite, pour un bus c'est la galère. L'endroit est très mal choisi pour une réunion sous

pression des gilets jaunes. Le défilé des maires menés à l'abattoir entre deux barrières pour 7 heures de monologue risque d'être assez comique.

 

 

MISE A JOUR DU 16.01.2019 : Après l'opération Bourtheroulde, où le président a tenté de se refaire la cerise en caressant dans le sens du poil des maires et néanmoins notables, qui ne représentent pas le peuple (ce sont les députés LaREM tous aux abris), place à l'opération SOUILLAC.

Des gilets jaunes semblent avoir réussi à "passer à travers champs", surveillés de près par 10 escadrons de GM et un hélicoptère.

Place donc à un nouveau terrain de jeu, SOUILLAC et son palais des congrès. Rappel : le port du gilet jaune, c'est maintenant 135€.

Ca risque de se corser, car il vient sur le terrain de la Ligue du Midi, qui fait preuve disons d'un certain dynamisme.

Rappel : il s'agit de manifester pacifiquement. Le terrain semble favorable, paysage forestier, petites routes, chemins.

 

La route concernée se trouve en dessous du mot Souillac.

 

 

 

 

MODIFICATIONS

 

RÉCENTES DU SITE

 

 

 

 

 

ÉDITO du 16.01.2019

 

 

 

Bonjour,

 

 

Le président, après avoir copieusement mis les maires dans l'embarras, cherche à s'appuyer sur eux, des notables de "sous-oligarchie", parfois grassement payés s'ils cumulent des mandats, pour tenter de contrôler le peuple.

Pas sûr que ça marche. D'autant plus qu'on commence à se recaser dans les ministères.

Cette affaire illustre une chose, la capacité de mobilisation des Français de souche est intacte. Et ça c'est bon pour le moral des patriotes.

 

 

On les aura !

 

 

A suivre...

 

Aux armes citoyens !

Formez vos bataillons !

 

Colonel Napoléon de Guerlasse (pseudo),

 

 

 

Pour les éditos précédents, c'est par ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/14/abomination-le-22-janvier-macron-abandonne-lalsace-et-la-lorraine-a-lallemagne/ 

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 15.01.2019 : Chaque pixel = un blessé à la tête par Flash-Ball. Douze morts, des milliers de blessés, usage d'un hélicoptère pour lancer des grenades, tirs de Flash-Ball majoritairement à la tête, c'est sans doute un des plus lourds bilan de manifestations après 1934 (tirs à balle sur la foule). 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=CYtMSOOBn04 

 

MISE A JOUR DU 14.01.2019 : J'ai longtemps hésité à mettre en ligne cette vidéo, parce qu'il fallait que je l'enregistre pour éviter qu'elle ne disparaisse. Elle est en effet caractéristique de ce qui se passe dans les têtes du camp d'en face, et je ne suis pas le seul à l'avoir remarqué.

Très inquiet, l'auteur nous parle d'eschatologie (fin du monde), de signes de guerre civile, de problèmes d'immigration, et qu'il faut prendre des précautions.

Il préconise de rester en France tant que les "raisons économiques", les "acquis sociaux" existent, et par conséquent si la corne d'abondance se tarit (en cours), il faudra évacuer, faire l'hijra. Il y a d'ailleurs des sociétés spécialisées, en particulier Marocaines, pour le "Grand Retour".

Une curiosité, un peu survivaliste, quitter les banlieues surpeuplées pour... la campagne. C'est un peu la technique actuelle du gouvernement qui disperse ses faux mineurs à 50000€/an dans la verte. Maintenant, il faut quand même tenir compte de l'hostilité des "bouseux", plutôt gilets jaunes.

Bon, tant qu'on peut se glander aux aides sociales et continuer son petit bizness de la chnouf tout va bien.

Evidemment on a peur des "projets talmudique", des "Francs-Maçons", et pourquoi pas de ces dangereux terroristes d'ultra-droite, zéro mort ça cache quelque chose.

Il recommande de "s'armer légalement" dans les clubs FFT. Rigolez pas, c'est ce que faisait ZHARA, avec son gentil gourou qui trouvait normal que ses ouailles gardiennent les lieux enfouraillés façon Tontons Flingueurs.

Dernière étrangeté, équiper les gosses de puces GPS pour les retrouver...

Bref, victimisation, taqiya etc...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BUTS DE CE SITE

 



Ce site est dédié à la préparation militaire de la guerre qui se profile sur le territoire métropolitain. L'objectif est de faire prendre conscience aux citoyens-soldats Français de la réalité de la menace, de sa nature. Ensuite guider ceux qui veulent ne pas baisser les bras, ne pas se laisser faire, dans leur préparation individuelle, puis à s'organiser en famille (la cellule la plus sûre), par quartier, ville, département, selon les opportunités locales ou au niveau national.

Parmi vous il y a des officiers qui ont appris à définir des missions, à faire du renseignement, à organiser leur unité en fonction du terrain (voir PAGE "RENSEIGNEMENT"). Comme je le démontre, ce travail de débroussaillage a un caractère d'urgence. Après, avec l'improvisation, "le système D", la qualité de base de la "French Touch", ça le fera.

Je m'adresse tout particulièrement aux sous-officiers et caporaux expérimentés, car leur rôle sera essentiel pour la cohésion de leurs groupes, où figureront des volontaires peu entraînés.

A mon sens, un "civil" est une personne qui n'a reçu aucun apprentissage militaire. Je considère a contrario qu'un civil (c'est mon cas) qui a fait son service militaire ou a été soldat professionnel reste toute sa vie un "militaire", un citoyen-soldat.

Nous sommes le camp patriote, nous avons la France chevillée au corps, les lois de la République sont à respecter. Jusqu'à la limite fixée par la déclaration des droits de l'homme de 1793, dans son article 35 :

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs". Ce texte n'a plus de valeur juridique. Mais qui peut empêcher un peuple de le remettre en vigueur en pleine guerre ?

En face, nous aurons des insurgés et leurs complices jusque dans les plus hautes instances de l'État, motivés par la destruction de la Nation, de la France éternelle et la mise à bas de sa République.

Bref, si ce site peut contribuer à éviter un seul mort, ce sera déjà une victoire.