GUERRE DE FRANCE

 

 

Préparation des citoyens-soldats Français au combat sur le territoire national.

 

 

 

Accueil Liens Contacts

 

 

BIBLIOGRAPHIE



MAJ 22.03.2019

 

Les ouvrages et documents sont classés par ordre de pertinence par rapport aux opérations militaires à mener sur le territoire national.

 

 


CONTRE-INSURRECTION - David Galula - ECONOMICA (le meilleur ouvrage pour analyser la GUERRE DE FRANCE)

 

https://www.penseemiliterre.fr/lieutenant-colonel-david-galula-peut-on-etre-prophete-en-son-pays-_470_1013077.html 

 

 

Cliquer sur l'image 

 

 

 

https://proeca-pantheon-sorbonne.com/2017/04/12/les-etudiants-du-master-2-pro-e-c-a-ont-lu-pour-vous-3/ 

http://www.egeablog.net/index.php?post/2010/06/07/Principes-de-guerre-insurrectionnelle-%2528Courr%25C3%25A8ge%252C-Germaine-et-Le-Nen%2529 

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mathieu_Rigouste 

 

MISE A JOUR DU 27.12.2018 : Je n'ai pas fini cet ouvrage de cet universitaire clairement marxiste, professeur d'histoire à Paris VIII St Denis, en pleine zone rouge, ça catalogue. Sa fiche wikipedia est édifiante. Sa démonstration --effectivement très documentée-- part comme par hasard des théories de la guerre de contre-insurrection de Galula, Trinquier, Lacheroy, Hogart entre autres, dont il refait l'historique à sa sauce. Je suis donc sur la bonne piste depuis le départ, puisque les ouvrages et articles des susdits figurent en bonne place sur ce site depuis son origine (deux ans au jus). 

Le traitement des Gilets Jaunes par la police lui donne raison. Mais le but est évidemment est de dédouaner et minimiser les agissement de l'ennemi intérieur actuel. De qui peut il bien s'agir ?

 

 

 

Roger Trinquier (La Guerre Moderne)
LA GUERRE MODERNE - Roger Trinquier - ECONOMICA

 

 

 

    

 

https://www.arretsurimages.net/articles/samuel-laurent-faux-specialiste-dal-qaeda-libe 

https://www.ojim.fr/portraits/samuel-laurent-lautomate-de-la-pensee-algorithmique/ 

 

MISE A JOUR DU 13.03.2019 : Ce livre a cinq ans, depuis Daesh n'existe plus, noyé sous plusieurs milliers d'obus de 155 et autres munitions, du moins sous la forme d'un état. Militairement parlant, et en matière de renseignement, il y a des invraisemblances, à tel point que parfois on se demande s'il ne s'agit pas d'un roman de fiction. On peut légitimement se poser la question de la réalité des fanfaronnades orientales de ses interlocuteurs réels ou supposés, et si elles ne sont pas destinées à sidérer le kouffar, pour le démoraliser et lui faire croire que toute résistance est vaine. Vieille technique de déception à la Sun Tsu.

C'est d'autant plus intrigant (je n'ai pas dit suspect) que l'auteur trime au Monde, rubrique "Les décodeurs", autant dire la police politique du système, probablement en compagnie de ma grande copine Elise Vincent .

Il n'en reste pas moins que la menace du salafisme est réelle, côté effectifs 125000 hommes potentiels est crédible, puisque j'ai moi même évoqué des chiffres semblables dans mon analyse. Rappelons quand même que le nombre de combattants dépend du nombre d'armes planquées dans les quartiers (multiplié par trois, une même arme pouvant servir à plusieurs miliciens, la guerre c'est en 3x8 24h/24). Et puis, comme à Grenoble, les lanceurs de cocktails Molotov sont des combattants, à traiter comme tel.

A ce propos les récentes saisies d'armes destinées au "grand banditisme", qui est maintenant pratiquement contrôlé par des "musiciens", sont significatives.

 

 


CHARLES LACHEROY : https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Lacheroy  

 

 

 

MISE A JOUR DU 04.02.2019 : L'avantage de ce livre INCH'ALLAH est que les jeunes journalistes envoyés "au contact", notion chère au Général BOSSER, CEMAT à ses heures, ont été cornaqués par deux vieux briscards du canard aux ordres le plus politiquement correct, "l'IMMONDE", vu la manne de subventions, 20M€ à la grosse. A ce prix là, votre serviteur est capable d'abrutir tous les Français, et même les immigrés clandestins, pour le fun. On se souvient de l'article sur l'ultra-droite de ma grande copine Elise Vincent, un petit chef d'oeuvre de désinformation.

Autant dire que le poids des mots s'est mesuré au microgramme, et qu'il n'y a pas choc des photos vu que la tronche d'Allah est interdite d'antenne.

On enfonce des portes de mosquées ouvertes, réinvente l'eau chaude du thé à la menthe, sans compter le fil à couper les loukoums en pâte d'amande.

Rien de nouveau sous le soleil, mais tout de même : on a quelques noms et des pistes, ce qui facilitera le démantèlement. Le 93 (le neuf cube) est mûr pour passer en mode Ghouta (rappel : la ligne de front à Damas était à 500m du siège du parti Baas, et à 1,5km du palais présidentiel du camarade Bachar). On est dans le même registre pour les lieux de pouvoir de Paris (voir ci-dessous).

Finalement, ce bouquin ne fait que confirmer l'ouvrage du Lieutenant Colonel JF Cerisier, et les renseignements du site "Observatoire de l'Islamisation" de Joachim Veliocas, qui s'intéresse de près aux magouilles du suppôt Akim El Karoui  :

 

 


L'ART DE LA GUERRE - Sun Tzu

 

 

 

 

Excellent ouvrage de ces deux auteurs, anciens instructeurs au CENZUB de Sissonne, qui connaissent donc bien leur sujet.

On retiendra la nécessité de constituer des unités interarmes (DIA) au plus bas niveau (section, voire groupe), de commander à vue, de préparer l'action, de baptiser le terrain, de soigner la logistique (munitions, ravitaillement, évacuations), de préférer le combat de maison à maison, de se méfier des fusillades en "tube", de soigner ses appuis, d'encercler hermétiquement (coupure de l'accès aux zones refuges) (bouclage, contrôle de points clés, suivi d'un ratissage façon Alger), de discriminer combattants et civils (avec contrôle de foule), d'avoir une réserve, de bien intégrer le fait que le temps est essentiel, d'avoir les équipements individuels et outillages adaptés, etc...

Sont décrites différentes batailles en ville, la première étant celle de Madrid en 1936, en passant par Grozny, Falloudja, la "Rue sans Joie" (Indochine), Beyrouth, l'Irlande du Nord.

A quoi ressemblera la Guerre de France ? Sans doute à un mélange de tout cela, mais plus particulièrement Beyrouth (communautarisme) et l'Irlande (terrain similaire de paysage Européen).

 

 

 

Cliquer sur l'image

 

 

MAJ DU 11.09.2018 : J'ai lu ce document ETAT DES LIEUX en entier avant de le publier, puisqu'il n'est pas signé, autant éviter la 17° chambre. En effet, la nébuleuse a la gâchette judiciaire facile. Ce document décrit en particulier la perfidie du terme "islamophobie", mis à toutes les sauces. Il faut le répéter, l'islamophobie c'est littéralement "peur de l'Islam". Ce n'est pas du racisme et ce n'est donc pas sanctionné par les lois de la république laïque.

Cet état des lieux confirme la lutte sourde entre quatre grandes mouvances, avec l'intervention d'états étrangers. A rapprocher du rapport de Hakim El Karoui (qui est passé lui aussi chez Rothschild et était conseiller de Ben Ali) pour l'Institut Montaigne "La fabrique de l'islamisme". Ca rue dans les brancards dans la presse musulmane. Pendant ce temps là Ali Macron, le converti devenu calife, et ses sbires, tentent d'organiser l'islam de France, ça marchera jamais. Il vaudrait mieux d'ailleurs, en tant que patriote, le désorganiser !

Au passage le même est allé caresser les kippas à la grande synagogue, où il s'est fait un peu remonter les bretelles par le grand rabbin, et a reçu le ban et l'arrière ban de la Franc-Maçonnerie pour un concert de pipeau à douze trous. Pour certains, il y a même confusion des genres, c'est dire. Rappel de l'ordre de préséance des égorgés, ça se fait de plus en plus en ce moment : apostats (de toutes les religions), athées, Juifs, Francs-Maçons, patriotes, après c'est selon.

Ce document met à jour l'ouvrage de JF Cerisier :