GUERRE DE FRANCE

 

 

Préparation des citoyens-soldats Français au combat sur le territoire national.

 

 

 

Accueil Liens Contacts

 

 

 

GENDARMERIE

 

 

MISE À JOUR DU 13.10.2018

 

 

Le document ci-dessous décrit la structure actuelle de la Gendarmerie, corps où j'ai traîné mes rangers dans une autre vie. Elle est en charge de l'ex DOT, Défense Opérationnelle du Territoire, ou ce qu'il en reste. J'ai servi dans un régiment de DOT de réserve, le 45° RI (Aisne), et fait plusieurs convocations, ça marchait très bien avec un colonel de réserve dynamique. Ce que je ne pouvais pas savoir, c'est que l'expérience acquise à l'époque allait me servir pour ce site dont le but est d'aider la résistance et les patriotes à s'organiser militairement, pour le cas où les choses tourneraient au vinaigre.

 

 

 

http://fr.calameo.com/read/002719292e84b4d4818e8?clikto=view 

 

 

 

CHASSEURS ET GENDARMERIE

 

 

Le gendarme, même pas de St Tropez, est parfois farceur, mais ne peut pas être partout, car il a en charge 95% du territoire national (TN). Des vidéos édifiantes disponibles sur You Tube, qui datent parfois de deux ou trois ans, voire plus (Enquête et Investigations, C8 etc...), montrent une contamination très rapide des campagnes par une délinquance très diversifiée. Le renard à deux pattes, le voleur de poules "du voyage", c'est du passé. Les excursions à partir des ZUS dans le djebel façon rodéo se multiplient et se traduisent par l'abandon de véhicules volés, de dépôts à l'arrache de ce qui n'a pas d'intérêt à la revente sur les sites de recyclage du black et des vols (e-Bay, le Bon Coin, Priceminister et consorts), voire de macchabées. Ca m'est arrivé dans un coin perdu de la Somme.

Le seul moyen de lutter, et de récupérer des indices rapidement, c'est de faire appel à ceux qui fréquentent la verte, et en particulier les chasseurs (et paysans), qui ont un avantage par rapport au promeneur innocent aux mains pleines de bons sentiments politiquement corrects, ils circulent armés. C'est ce qui vient de se passer dans l'Oise, département semi-rural, bien nanti en ZUS (9), et proche, très proche du neuf cube.

La fédération de chasse locale a donc passé une convention, qui permet de bien cadrer et sélectionner 200 individus au casier vierge. Bon, le loulou du reportage RT a le physique de l'emploi. De quoi terroriser l'astrophysicien en errance dans la boue. Comme ça a l'air de devoir s'étendre à d'autres département, voilà bientôt 20000 hommes qui connaissent leur territoire et sont observateurs, potentiellement disponibles pour surveiller les zones bleues, celles que nous devons préserver pour gagner la Guerre de France. Comme quoi on peut y arriver.

Evidemment, tout le suite, la gauchiasserie et les humanistes abreuvés de subventions hurlent à la milice, même les rombières à chats et toutous à sa mémère de trente millions d'amis font une jaunisse, c'est dire. Les gars, vous notez les noms et s'ils vous appellent un jour en vous disant qu'un drôle de mort-vivant brandit une machette, laissez les se démerder.

Donc, ça bouge, et cette heureuse initiative va tout à fait dans bon sens, celui de la reprise en main de sa sécurité par la population concernée.

 

 

https://francais.rt.com/france/47218-chasseurs-vigilants-renfort-gendarmes-dans-oise-reportage 

 

http://www.fdesouche.com/935635-oise-60-les-chasseurs-epaulent-les-gendarmes 

 

http://www.opex360.com/2018/01/11/chasseurs-vigilants-aider-gendarmes-de-loise/