GUERRE DE FRANCE

 

 

Préparation des citoyens-soldats Français au combat sur le territoire national.

 

 

 

Accueil Remonter Liens Contacts

 

L'AFFAIRE DE LA PRÉFECTURE DE POLICE

 

MISE À JOUR DU 21.10.2019

 

Classement chronologique inverse

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=3J2IqkYDaB0&t=299s 

 

 

https://youtu.be/8jSl3IOOQxs

 

 

https://ripostelaique.com/il-craignait-plus-lultra-droite-que-les-islamistes-accuse-calvar-levez-vous.html 

https://ripostelaique.com/en-letat-actuel-des-choses-castaner-est-un-bon-a-rien.html 

 

MISE A JOUR DU 11.10.2019 : Ce type est lourdement responsable de la faillite complète du renseignement Français. Son successeur était Laurent Nunez, qui a aggravé le cas en restant quatre ans directeur de cabinet à la PP au moment ou le terroriste s'est radicalisé, puis patron de la DGSI.

On n'oubliera pas dans nos prières le camarade Florian de Bousquet, barbouze en chef du cabinet noir de L'Elysée et ses 19 salopards.

Tous trois sont coupables de haute trahison.

 

 

 

 

 

http://www.fdesouche.com/1274501-mickael-harpon-pouvait-acceder-a-la-liste-des-policiers-infiltres-dans-les-mosquees-revele-le-canard 

MISE A JOUR DU 10.10.2019 : il semblerait que la fameuse clé USB ait été cryptée. Ils en ont pour un moment.

 

MISE A JOUR DU 09.10.2019 : Pour le point sur cet attentat, voir RIPOSTE LAÏQUE et FDESOUCHES. Ce que j'écrivais (sans savoir) à propos des clés USB et disques durs externes était prémonitoire. Au départ on nous raconte qu'il y avait une liste d'adresses de policiers. On franchit un cran avec le Canard Enchaîné, qui indique que la liste des taupes infiltrées dans les mosquées figurait sur la clé, ce qui était prévisible.

Dans les fichiers de la DRPP, entre autres,  il y a aussi les fichés S, musulmans et... les patriotes surveillés par la DGSI, les fameux papys qui picolent, les honorables correspondants et autres contacts. Dans le premier cas, cela leur a permis de planquer ordinateurs, archives, armes etc..., dans les autres cas, la mise en danger d'autrui est avérée.

Un honorable correspondant, généralement très bien renseigné, m'indique que ce brave Mickaël mettait gratuitement ses talents de réparateur d'ordinateur à disposition des chefs de la Préfecture de Police, sur le temps de service ça va de soi, aussi bien pour les machines professionnelles que pour les personnelles à la maison. Vous reprendrez bien un coup de WiFi peut être ?

La chasse aux virus et "espiogiciels" (spyware) planqués sur des centaines de disques durs ne va pas être simple. Pas étonnant que "160 enquêteurs" soient sur le coup.

A suivre...

 

https://www.bvoltaire.fr/xavier-raufer-cet-individu-aurait-du-etre-detecte-plus-tot-on-est-la-au-coeur-du-scandale/ 

 

MISE A JOUR DU 07.10.2019 : Pour le point sur cet attentat, voir RIPOSTE LAÏQUE (articles de ce jour et de dimanche) et FDESOUCHES.

Notons que qu'un des imams de la mosquée de Gonesse, faisait l'objet d'une OQTF non exécutée. Une petite perquisition peut être ?

Nos propres commentaires : une telle taupe était éminemment précieuse, son passage à l'acte a été décidé dans la précipitation, puisqu'il a acheté ses couteaux pendant la pause de midi. C'est donc qu'il se pensait découvert lorsqu'il a reçu une convocation pour s'expliquer sur son comportement.

Le plus grave est sans doute la quantité d'informations qu'il a pu extraire des fichiers. Il est difficile de hacker un réseau comme celui de la DRPP (qui serait lui même connecté à celui des commissariats semble t'il), depuis l'extérieur, par contre tout informaticien sait qu'infecter un ordinateur en interne est facile, même si l'individu qui fait l'opération n'est pas lui même informaticien. Il suffit d'une clé USB très aisée à introduire dans les locaux. Même si l'antivirus détecte, il suffit de répondre oui et le tour est joué.

La sortie des données vers l'extérieur peut s'avérer délicate, par contre, toujours avec une clé USB ou un disque dur externe, pas de soucis.

Une fois l'amorce du programme dans la place, on peut faire évoluer son contenu et ses fonctions qui peuvent aller jusqu'à restituer de fausses données lors d'une interrogation de fichier, de se détruire sur mot de passe, de s'autodétruire en cas d'absence d'utilisation, l'imagination d'un informaticien un peu doué étant sans limite.

Comme il y a un petit millier d'ordinateurs à la DRPP (sans compter ceux qui peuvent être infectés à l'extérieur) bonjour pour retrouver le ou les virus planqués au fin fond des disque durs. Virus qui peuvent encore actuellement être actifs.

Incalculable, je vous dit.

 

 

http://ripostelaique.com/pour-le-renseignement-francais-lennemi-interieur-nest-pas-lislam-mais-lultra-droite.html 

 

MISE A JOUR DU 07.10.2019 : Ce n'est pas "la Castafiore", l'idiot utile spécialiste du couac, dont il faut réclamer la tête, mais bien celle de Laurent NUNEZ, Les services de renseignement comme la DGSI et la DRPP qui manifestement se la jouent perso façon Etat dans l'Etat, ont été tout bêtement dirigés sur une fausse piste, celle de "l'ultra droite", la lourde responsabilité en incombe à Patrick CALVAR.

Laurent NUNEZ a été directeur de cabinet du préfet de police de Paris de 2012 à 2015, il connaît donc la maison et les artistes de la DRPP. De 2015 à 2017 il est préfet des Bouches du Rhône, d'où sa pantalonnade récente au sujet de la drogue. Ca va évidemment faire pschitt. En juin 2017 il remplace Patrick CALVAR à la tête de la DGSI, puis devient secrétaire d'Etat de CASTANER. Ce couple d'enfer me fait irrésistiblement penser à Laurel et Hardy ou encore à Pinocchio et sa conscience Jiminy Cricket. N'oublions pas dans nos prières le CNCT (Centre National de Contre Terrorisme), le cabinet noir de l'Elysée, avec ses "vingt salopards" qui s'est complètement viandé sur ce coup. On n'en connaît d'ailleurs pas la composition, et si ça se trouve, il y a un Mickaël dans la place. On a bien eu à un moment un certain Mounir comme secrétaire d'Etat au numérique, ministère qui théoriquement devrait protéger des piratages informatiques.

C'est du temps où "Nunuche" était à la PP que le Mickaël de service aurait vraiment commencé son petit boulot d'espion au service de la Oumma. C'était toujours Laurent Nunezlui qui était aux commandes des opérations bidonnées de Juin 2018 avec les fameux papys terroristes qui picolent.

Quand on fait la liste des "dysfonctionnements" on peut se dire que les barbus devaient bien se marrer et se bidonnent encore si les logiciels espions sont toujours en fonction. 

 

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 05.10.2019 : Vite fait, j'ai pas piscine. Les propos tenus hier sur ce site (ci-dessous) étaient bel et bien prémonitoires. C'est une victoire à la Pyrrhus pour le camp patriote, quatre morts.

C'était bien un terroriste infiltré au coeur du service de renseignement de la Préfecture de Police, qui a acheté son couteau de 33cm le matin même (en fait des couteaux à lame acier !).

La sécurité ? Foutaise. Pour rentrer à l'Ecole de Guerre et dans beaucoup d'autres lieux "ultra-sécurisés" vous êtes fouillés par des... noirs musulmans. 

J'ai bien aimé la tête d'enterrement de l'éborgneur Lallemand.

Les articles de ce matin sur RIPOSTE LAÏQUE (et la ré-infosphère) font le tour du problème.

On peut garder Castavodka car finalement c'est un bon à rien, par contre Laurent Nunez doit démissionner.

Maintenant, le pouvoir aura t'il le courage de faire la chasse à la myriade de Mickaël planqués dans nos institutions de sécurité ?

On le saura s'il y a des perquisitions, des condamnations et surtout des expulsions.

 

MISE A JOUR DU 04.10.2019 : Examinons cette affaire qui va marquer un tournant dans l'histoire de France, rien moins, avec la lorgnette de l'objet de ce site, la préparation au combat sur le territoire national (TN).

Tout d'abord, nos condoléances aux familles, y compris celle du tueur, Antillais d'origine donc Chrétien, qui s'est converti à l'islam probablement du fait que sa femme est musulmane, il y a 18 mois. Mickaël Harpon avait épousé en 2014 Ilham Eddibes, la maturation a été longue. Reste à s'intéresser au pedigree de la belle famille, à l'imam qui cornaquait (origine, stage à l'étranger, salafiste ou frère musulman (?), ses fréquentations, ses activités réelles etc....

Une pensée pour le jeune policier qui commence sa carrière sous les meilleures auspices, mais a démontré par là une bonne formation et l'importance du primo-intervenant, qu'il soit policier, soldat ou simple citoyen, armé de préférence.

L'introduction d'un couteau n'est pas étonnante, mon Opinel en rigole encore. Par contre tuer et blesser cinq personnes en un cours laps de temps nécessite un savoir faire et un entraînement sûrement pas acquis dans l'armée vu son handicap supposé. Alors où, comment et par qui ?

La préfecture de police de Paris, c'est le saint des saints, l'Etat est donc touché au coeur sinon égorgé. Comme d'hab, le CNCT et la DGSI n'ont rien vu venir, son ex-patron, "Nunuche" passe encore une fois pour une bille. La photo de Libération est spectaculaire, on y voit Anne Hidalgo, le maire de la saleté et des rats, Nunuche, le procureur Heinz qui vient d'ouvrir une information à l'encontre de Zemmour, Castavodka et le préfet Lallemand grand éborgneur de Gilets Jaunes.

Il est quand même invraisemblable qu'un espion, informaticien de surcroît, qui travaille au service de renseignement de la préfecture et qui ne serre plus la main des femmes soit passé au travers. Depuis combien de temps agissait il pour l'ennemi, quelles étaient les informations auxquelles il avait accès ? Le camp d'en face vient de perdre une grosse bille.

Le problème que pose cette affaire, c'est celui de la contamination, de l'infiltration, la dilution, l'imbrication de l'ennemi intérieur, façon 5ième colonne. C'est un point très préoccupant dans l'armée, puisque l'adversaire en OPEX est musulman.

Cet attentat -- car c'en est un -- s'inscrit dans la longue suite de "surinages" "moléculaires" auxquels nous assistons quotidiennement (voir les articles), cet "attentat glissant" perpétré successivement par des déséquilibrés, qui va finalement faire autant de morts blancs (et violées blanches) qu'un Bataclan.

Puisque le Français de souche n'est plus en sécurité nulle part, la menace diffuse et imprévisible est anxiogène et il faut avoir l'âme Gauloise chevillée au corps pour ne pas devenir parano.

Je n'irai pas jusqu'à dire que nous venons de passer du "côte à côte" au "face à face" selon la maxime de Gérard Collomb. Mais on y est presque. Dès lors, deux mondes vont se regarder en chiens de faïence, un chien blanc fait face à un chien au 50 nuances de gris, dont le noir du djihad.

Cette histoire est aussi un désastre pour la bien-pensance, pour les juges, pour la nébuleuse de l'Etat profond, pour la mafia des journaleux aux ordres, pour toutes les officines qui font la chasse aux patriotes, CCIF et consorts, CRIF, LICRA et autres. Eric Zemmour, qui est pourtant resté prudent en disant "aggrave" au lieu de "à l'origine" peut dormir sur ses deux oreilles, car cette affaire va permettre aux avocats d'argumenter. Enthoven, BHL et toute la clique peuvent fermer leurs clapets.

Elle met aussi à bas l'enfumage de la religion d'amour et de paix, car si Mickaël Harpon ne s'était pas converti, il n'aurait pas tué. La presse musulmane, prompte à pleurnicher, ne s'y trompe pas : profil bas.

Cela justifie parfaitement le droit des citoyens à s'organiser pour pallier aux carences d'une police en plein désarroi, mal commandée, aux objectifs assignés contraires aux intérêts vitaux du peuple.

A suivre...

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 12.04.2019 : Miss Goulag n'était pas prés