GUERRE DE FRANCE

 

 

Préparation des Citoyens-Soldats français au combat sur le territoire national.

 

 

 

Accueil Remonter Liens Contacts

 

 

RELIGIONS

 

 

 

MISE À JOUR DU 03.09.2022

 

ISLAM - JUDAÏSME

 

 

AVERTISSEMENT

 

 

MISE A JOUR DU 13.08.2021 : Je suis athée, un tantinet anticlérical, tradition familiale, mais me conforme aux règles de la République et sa loi de 1905. J'ai donc tendance à mettre curés, rabbins, imams dans le même sac. Comme les "sornettes" d'un autre âge sont à nouveau d'actualité, avec radicalisation, un bon militaire appelé à évoluer sur le territoire national doit "monter en compétences" pour comprendre la mentalité de l'adversaire potentiel, mais aussi de se garder de ses amis.

Ayant fait beaucoup de progrès en connaissance de l'Islam et de la religion juive, et étant naturellement imprégné de la religion Chrétienne comme tout Français, cette page va être consacrée à quelques liens, ouvrages ou vidéos qui me semblent intéressants.

Soyons clairs, les Juifs forment 1% de la population. Militairement parlant, c'est négligeable. Il ne sert donc strictement à rien d'être "antisémite" comme ils disent (les sémites sont les peuples du moyen orient, en particulier les Palestiniens). Nous préférons utiliser le mot "antijuif", qu'emploie d'ailleurs la LDJ. Il est indéniable que cette communauté a une influence non négligeable en particulier dans les média et dans les structures de l'Etat. En cas de déclenchement d'une guerre sur le TN, cette communauté devra choisir son camp. Problème : les officines de leurs oligarchie se distinguent à intervalles réguliers par les poursuites judiciaires qu'ils engagent à l'encontre des patriotes et des amoureux de la France. 

Les musulmans c'est à peu près 10% de la population. Là aussi, militairement parlant, c'est gérable, pas la peine de verser dans "l'islamophobie" comme ils disent (le mot est insidieux, rappelons le, phobie, c'est la peur de l'islam, hors ce n'est pas le cas).

Il va de soi que si mon opérateur, situé en France, me demande de retirer un contenu qui lui semble litigieux, ce sera fait sous 48h.

 

 

 

ISLAM

 

 

CARTOGRAPHIE

 

FMCARTOGRAPHIE.jpg (889901 octets)

 

 

MISE A JOUR DU 09.04.2020 : Cliquer sur la miniature pour lire le document (volumineux). A mettre sous le coude au cas où.

 

 

 

Cliquer sur l'image pour lire le livre.

 

MISE A JOUR DU 16.08.2022 : Il est toujours bon de prendre connaissance de ce que raconte un autre camp.

 

 

Cliquer sur l'image (chapitre 9 recommandé)

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 16.04.2020 : Le châtiment de la tombe

Extrait très intéressant tiré d'un texte paru sur un blog suisse

http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2016/05/02/pourquoi-le-smusulmans-veulent-il-sdes-cimetieres-separes-275878.html 

Une facette de la Tradition n’est pas étrangère à la demande de cimetières confessionnels (par les musulmans).
Dans la vision musulmane, l’intermède entre la mort et le jugement dernier est très animé. Dans la tombe, les bons musulmans goûtent à des effluves de paradis, alors que les mauvais et l’ensemble des incrédules (ceux qui ne sont pas morts musulmans) expérimentent une partie des châtiments de l’enfer. C’est pure logique, puisque le Coran répète à maintes reprises que ceux qui ne croient pas en son message sont promis à la Géhenne.

Pour décrire ces phénomènes souterrains, les grands muftis du savoir nous replongent dans la soupe rance des versets et des hadiths. Il existe des approches un peu moins bas de gamme, mais une incursion dans les sites musulmans témoigne une fois encore que les dévots d’aujourd’hui et leurs cohortes de fidèles privilégient le littéralisme.3).

Les descriptions sont à peu près semblables, avec plus ou moins de détails. (3) Récit d’Islamqa Info. Dès l’arrivée du défunt dans la tombe, deux anges procèdent à un interrogatoire. Celui qui exprime sa fidélité à Allah et à son prophète «vivra» heureux entre ses quatre murs, «on lui ouvrira une porte qui débouche sur le paradis et il en recevra le souffle et les bienfaits. Et puis on lui dira : tu resteras là jusqu’à ce qu’Allah te ressuscite.»

Quant au mécréant, «on lui assènera un coup avec une barre de fer et il lancera un cri que tout être entendra à l’exception des djinns et des hommes. Et puis on lui ouvrira une porte qui débouche sur l’enfer et on rendra sa tombe si étroite que ses côtés se croiseront. Sa tombe se transformera en une fosse infernale et on lui ouvrira une porte d’où viendra un vent de l’enfer en guise de châtiment.»

Version d’Islam de France: «... les deux anges frappent la tête du défunt avec de lourdes barres de fer, qui ont pour effet de lui exploser le crâne. Ce dernier se recompose à chaque fois, mais la douleur provoquée par les coups des deux Anges font hurler de douleur le mécréant, qui est entendu par tous ceux qui peuplent les alentours, excepté les Djinns et les Humains. Ensuite, la tombe se resserre au point que ses côtes s'entrecroisent, et divers châtiments lui sont ensuite infligés, suivant les diverses mauvaises actions qu'il aura commises durant sa vie.»(Hadith rapporté par Al Boukhari).

Sami Aldeeb rappelle que Mahomet prescrit aussi: «Si l'un de vous meurt, mettez-le dans un bon linceul, hâtez-vous d’exécuter son testament, faites-lui une tombe profonde et évitez qu'il soit près d'un mauvais voisin.» Et pour les légistes, les mécréants ne sont forcément pas de bons voisins. Les fatwas et autres textes ne laissent rien au hasard. Il importe de savoir, par exemple, si l’on peut enterrer dans le cimetière musulman un apostat ou une chrétienne enceinte d’un musulman. La réponse est non.

Vu le nombre de mécréants que nos cimetières abritent, qui hurlent de douleur sous les coups et dont les cris sont entendus par les autres défunts (précise la Tradition), on imagine aisément l’inconfort des bons musulmans concentrés sur leur parfum de paradis. «Sous cet angle, confirme Mark A. Gabriel, il devient compréhensible que les musulmans ne se sentent pas à l’aise à l’idée d’être inhumé dans les mêmes cimetières que des non musulmans.»

 

 

 

MISE A JOUR DU 06.04.2020 : Enfin une bonne nouvelle. Mine de rien Covid-19 sape les piliers de l'islam les uns après les autres, la Mecque fermée, les prières pieds nus en se tapant la tête sur des tapis contaminés verboten, le ramadan en solitaire idéal pour abaisser les systèmes immunitaires de consanguins, la Zâkat passée dans les stocks de PQ et de Nutella, pourvu que la CAF tienne, et la profession de foi écornée, car un nouveau Dieu se présente, un certain Raoult, qui en plus a le physique. Pour les macchabées la toilette c'est niet, la crémation est interdite par le prophète, donc faut soit enterrer chez les mécréants, soit stocker dans des entrepôts frigorifiques pas forcément halal. Je blasphème.

On tarde à savoir quelle est la proportion d'adeptes de la religion de haine et de guerre en réa (70% à Marseille et Bruxelles, combien à Mulhouse, ville contaminée s'il en est, et dans le 93 ?).