GUERRE DE FRANCE

 

 

Préparation des citoyens-soldats Français au combat sur le territoire national.

 

 

 

Accueil Remonter Liens Contacts

 

LIBAN

 

 

MISE À JOUR DU 07.09.2020

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=SaDsvmWggug 

 

MISE A JOUR DU 20.08.2020 : La première séquence montre un bâtiment intact où ont lieu de multiples explosions. Il n'y a pas eu de missile, mais un feu dans un dépôt de munitions de petit calibre du Hezbollah situé à côté du stock d'ammonitrate. Rappelons que la molécule se dissocie de manière explosive au dessus de 210° ou avec une onde de choc provoquée par l'explosion d'un premier sac (empilés et mal stockés depuis 6 ans). Une pensée pour les vidéastes dont beaucoup doivent être morts..

 

 

MISE A JOUR DU 12.08.2020 : Sur une autre vidéo prise du port (le vidéaste est sans doute mort) on voit bien de multiples explosions avant celle de l'ammonitrate : https://www.youtube.com/watch?v=-TR7LlctnaQ&t=444s 

La messe est dite il y avait bien un dépôt de munitions du Hezbollah dans le hangar 12. Une preuve de plus l'article https://oumma.com/beyrouth-sur-volcans/ du camarade Chtatou, un chef d'oeuvre de taqqiya (mal traduite), où il nous dit : "En début de soirée le 4 août, un incendie, qui se serait déclaré dans une usine de feux d’artifice, a provoqué une petite explosion, puis une énorme explosion d’un entrepôt contenant 2 700 tonnes métriques de nitrate d’ammonium dans la zone portuaire de Beyrouth, au Liban."  La conception festive du feu d'artifice par le Hezbollah laisse à désirer.

 

 

 

https://www.liguedefensejuive.com/macron-et-le-quai-dorsay-protegent-le-hezbollah-2020-08-10.html 

https://ripostelaique.com/liban-macron-a-servi-la-soupe-au-hezbollah-gare-aux-represailles-des-sunnites.html 

 

MISE A JOUR DU 12.08.2020 : Remarque pertinente, le soutien du Hezbollah chiite peut entraîner des réactions incontrôlables chez les sunnites, avec toutes les subtilités orientales, sur le TN. Sans compter que cela offre l'opportunité de coups tordus sous faux drapeaux, pour faire porter le chapeau aux barbus. A la "Piscine", il serait temps que tout le monde rentre de vacances. A noter que le logo du Hezbollah est clair, c'est aussi une question de phallus et de spermatozoïdes pour remplacer les kamikazes. 

 

 

MISE A JOUR DU 10.08.2020 : Examinons les choses de manière cynique : si c'est un accident les barbus du Hezbollah vont y laisser le pouvoir, et va y avoir des éclaboussures. Si c'est un coup tordu du Mossad comme c'est possible, cela vient après la longue suite d'explosions et d'incendies dans des installations Iraniennes :

 

Le 19 juillet 2020 : la centrale électrique de la ville iranienne d'ISPAHAN a été détruite par une série d'explosions.

Le 18 juillet 2020 : l'oléoduc reliant les sites de productions de la principale région pétrolifère du pays, au Khouzistan, au sud de l'Iran, a été détruit par plusieurs explosions, provoquant un important incendie.

Le 15 juillet 2020 : une série d'explosions a incendié, 7 navires de la flotte iranienne dans le port de la ville de Bushehr, site de production nucléaire.

Le 7 juillet 2020 : l'usine SEPAHAN BARISH, de BAGERSHAHR spécialisée dans la production d'aciers spéciaux et de découpes de precision, deuxième site de production automobile en Iran, situe dans le district de KAHRIZAK au sud de Teheran, a été victime de multiples explosions, provoquant la mort de 2 employés et en blessant 3 autres.

Le 4 juillet 2020 : un incendie a ravagé la centrale électrique d'AHWAZ. "Accident" qui a incité le gouvernement Iranien a avertir les gouvernements israélien et américain, de represailles si des "preuves de leur implication venaient à être trouvées".

Le même jour, à quelques heures d'ecart, une opération de sabotage a frappé l'usine pétrochimique de KAROON, provoquant une fuite de chlore gazeux, et intoxicant 70 personnes.

Le 2 juillet 2020 : le centre d'assemblage des centrifugeuses Iranienne, ICAC, du centre d'enrichissement nucléaire de Natanz a été à son tour détruit par des actions de sabotage. L'ICAC, inauguré en 2018, était essentiel à la production de masse de centrifugeuses avancées.

Le 27 juin 2020 : une série d' explosions a détruit plusieurs tunnels, et une usine de production de missiles du complexe militaire Iranien de Parchim au Sud-Est de Téhéran.

Autrement dit, faire sauter ce stock connu de tous est un jeu d'enfant, même la DGSE pourrait y arriver.

Le danger pour la France suite à la folle expédition de Macron au Liban, est de se retrouver une fois de plus comme en Libye impliquée dans une guerre pour le compte d'autrui, grande spécialité de certaines maisons. Les twitts de sionistes célèbres ne laissent aucun doute.

J'ai bien aimé le commentaire de Stéphane Blet, indiquant que le véritable ministre de l'intérieur n'est autre que l'inénarrable Meyer Habib.

 

https://www.youtube.com/watch?v=5dIR1s3PPu8 

https://democratieparticipative.xyz/les-juifs-essaient-de-pousser-la-france-dans-une-nouvelle-guerre-civile-au-liban/ 

https://www.youtube.com/watch?v=Hh7wcEb_6Lc 

 

 

 

https://youtu.be/KdevtxiOxG4 

https://ripostelaique.com/macron-au-liban-on-est-vraiment-diriges-par-un-fou.html 

 

MISE A JOUR DU 07.08.2020 : Bonne analyse de Pierre Cassen. Examinons les conséquences de cette explosion à Beyrouth pour la Guerre de France.

D'abord un peu de technique. Les images d'Anna News (2'30) montrent au départ un incendie (fumée blanche, puis noire donc pas d'ammonitrate) (on distingue un gyrophare des pompiers), suivi de multiples petites explosions (munitions de petit calibre, grenades, roquettes ?) avec formation d'un premier champignon et des flammes. Les caractéristiques chimiques du nitrate d'ammonium rentrent alors en jeu (taper nitrate d'ammonium sur Wikipedia). La température augmente dans le hangar, pour atteindre 210°, ensuite, comme décrit, il y a réaction en chaîne exothermique, la molécule se dissocie formant du NO2 (oxyde d'azote orange) et de l'eau H2O sous forme de vapeur formant l'onde de choc (les corps des morts proches ont dû être brûlés). On remarque dans un premier temps une boule de gaz blanche (compression/décompression de l'humidité de l'air ?), suivie du champignon orange. Il sera très difficile de prouver l'existence d'un stock de munitions vu la volatilisation du hangar et l'énorme trou digne des fourneaux de 14-18. On notera que le port est décrit comme sous contrôle du Hezbollah, on ne saura sans doute jamais ce qu'il y avait de stocké à côté du tas d'engrais.

Politiquement parlant, la venue de Macron est une catastrophe : donner des leçons, s'ingérer, être aussi arrogant vu l'état de la France, franchement. Désigner carrément le Hezbollah qui participe au gouvernement va nous coûter cher.

C'est un camouflet épouvantable pour le Monde Arabe, une humiliation. Voilà un pays, le Liban, considéré comme un pays Arabe (langue), clanique, ethnique, religieux, en pleine déconfiture dont le peuple appelle au secours l'ancienne puissance mandataire (25ans), la France, l'un des phares de l'Occident, ignoble pays de Kouffars.

Un observateur attentif des us et coutumes des utilisateurs de truelles spéculatives remarque une belle concentration de BAF (Biens Aimés Frères) autour des deux délégations. 

Maintenant que vont faire les Services Syriens et Iraniens via le Hezbollah ? Rappel : responsables du Drakkar, (58 Paras Français) de l'aéroport de Beyrouth (241 US Marines) ?

Que va faire Israël qui d'après i24 (canal 179 sur Canal+) a mis son armée en état d'alerte maximale ? Quid de Vladimir ?

Conclusion : le risque d'attentat sur le TN, comme conclu dans la DIRECTIVE N° 5 passe de fort à très fort. Bon, il leur faudra quand même un peu de temps sauf si les équipes dormantes sont déjà en place.

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/ANFO 

 

MISE A JOUR DU 08.08.2020 : Pour les petits chimistes. Beaucoup moins dangereux que la "Mère de Satan", le TATP.

Autres moyens de se faire sauter le carafon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Poudre_flash - http://orgy.free.fr/macc4/chlorate - https://fr.wikipedia.org/wiki/Chlorate

 

 

https://www.liguedefensejuive.com/macron-sauveur-du-liban-2020-08-06.html 

 

MISE A JOUR DU 08.08.2020 : Sur le point du Hezbollah, on est bien d'accord (ce qui ne veut pas dire que sur le reste c'est pareil, loin s'en faut).