GUERRE DE FRANCE

 

 

Préparation des citoyens-soldats Français au combat sur le territoire national.

 

 

 

Accueil Remonter Liens Contacts

 

 

GROUPE DE DÉFENSE (GdD)

 

GROUPE DE

 

GARDE TERRITORIALE (GT)

 

 

 

MISE À JOUR DU 20.11.2017

 

 

 

 

Le GROUPE CLASSIQUE d'Infanterie (VAB ou VBCI)

 

 

 

 

Le groupe débarqué comporte sept personnels. L'armement est orienté combat antichar en milieu ouvert.

avec une équipe 300m (FAMAS, antichar) et une équipe 600m (mitrailleuse minimi, antichar longue portée).

L'ancienne structure comportait une équipe choc (PM, MAS) et une équipe feu (AA52, LRAC).

 

 

 

LE GROUPE PROTERRE

 

 

 

Le groupe débarqué comporte huit personnels, conducteur du véhicule (camion) compris. L'armement est orienté "combat de faible intensité".

 

PRÉSENTATION DU GROUPE PROTERRE

 

 

 

LE GROUPE GT "GARDE TERRITORIALE"

 

ou GdD "GROUPE DE DÉFENSE"

 

 

 

 

 

MAJ 18.11.2017 : Cette mise à jour fait suite à des discussions avec des spécialistes et le dressage de la check list des lots de bord des véhicules et des équipements individuels indispensables (à suivre). C'est un peu long, mais comme vous tous, je découvre, et je rappelle qu'une guerre généralisée sur le territoire national effectuée en partie par des citoyens-soldats est une grande première, c'est jamais arrivé.

La composition du GROUPE DE DÉFENSE ou d'un GROUPE GT de GARDE TERRITORIALE est conditionné par l'emploi d'un MINIMUM de DEUX véhicules civils à quatre places (1xconducteur + 2GV + Chef de Groupe) et (1xconducteur + 2GV + un Chef d'équipe). 

En cas plus confort d'emploi de trois véhicules (dont un véhicule de soutien et/ou exfiltration transportant vivres, matériels, munitions, mais pouvant prendre un passager exfiltré) un des binômes du chef de groupe peut y prendre place, ce qui permet au chef de groupe de disposer d'un peu plus d'espace (documents, cartes, radios). Mais dans ce cas le véhicule du chef de groupe doit rester au milieu du dispositif (déplacement en colonne ou en tiroir à l'approche de l'objectif). Le groupe comporte alors 9 personnels. 

Une autre solution est d'ajouter un personnel (logistique, médicalisation) dans le véhicule de soutien, le groupe comporte alors 10 personnels et est très autonome.

Comme dans le groupe PROTERRE, un des deux conducteurs peut débarquer pour former un groupe de 7 personnels au sol.

L'autre conducteur et le conducteur de soutien éventuel assurent le gardiennage, les liaisons radios, éventuellement les approvisionnement en munitions, eau, nourriture, médicalisation. L'armement et les missions sont orientés "combat de faible intensité", défensif ou offensif "soft" pour un groupe GdD.

Les deux équipes débarquées sont donc constituées en trinôme, leurs règles de combat en ZUB seront donc celles décrites pour le trinôme classique de l'armée Française.

Le groupe à deux véhicules peut aussi être complété par une estafette moto à deux personnels (liaisons, éclairage, reconnaissance).

 

 

 

 

LE GROUPE DÉBARQUE

 

 

LE GROUPE SE DÉPLACE DANS UNE RUE

 

 

 

LE GROUPE INVESTI UNE HABITATION

 

 

LE GROUPE FOUILLE UNE HABITATION

 

 

 

LE GROUPE TOMBE EN GARDE

 

 

LE GROUPE SORT D'UNE HABITATION

 

 

 

LE GROUPE S'EMPARE D'UNE HABITATION